Être une " Slow " créatrice

Mettre en place des habitudes qui favorisent mon bien être, des routines qui stimulent ma créativité et des rituels qui sacralisent mon quotidien ont été pour moi des façons de me permettre de me créer une vie plus respectueuse de qui je suis, une vie qui me permet d’être pleinement moi et cela même au travers de mon métier de créatrice.

C’est parce que j’ai progressivement et très doucement opté pour une vie à l’écoute de mes besoins et de mes attentes que j’en suis arrivée à l’idée de relier la féminité et le bien être avec la matière et le bijou. Car vivre slow, m’a rendu plus consciente de ce qui soutenait ou non mon projet de vie, ma féminité, mon bien être et par conséquent cela m’a rendu plus à l’écoute de ce que j’avais moi-même besoins en tant que femme.

Le style de vie « slow life » s’est ainsi infiltré dans mon quotidien et progressivement dans chaque aspect de ma vie. Aujourd’hui, c’est un des piliers centraux de mon équilibre en tant qu’être humain mais aussi en tant que créatrice.

Être une « Slow » créatrice

Être créatrice et vivre de ma créativité est un rêve qui a commencé à naître en moi en 2010 mais le devenir à 100% fut un processus très slow !

A cette époque, je venais tout juste de découvrir le filage de perle de verre et le développement personnel.

L’idée de créer avec l’alchimie du verre et l’idée de se créer soi-même en découvrant notre propre alchimie, ont été deux grandes perspectives majeures pour moi et pour la suite de mes projets artistiques.

Alors que je me reconnectais lentement mais surement à ce qui me faisait vibrer au plus profond de moi : Être artiste et être une femme libre, ce rêve s’est doucement ancré dans mon quotidien, il a pris de plus en plus de place et il est devenu progressivement une réalité.

Changer de vie en quittant le monde du salariat a été un vrai projet avec une vision sur le long terme, mais surtout une véritable démarche holistique pour me permettre de vivre mieux selon mes valeurs et pouvoir diffuser du positif autour de moi.

Cela n’a été possible qu’à partir du moment où j’ai pris des décisions en accord avec mes aspirations profondes et mes valeurs les plus fortes et seulement à partir du moment où j’ai assumé ces décisions.

Au fil du temps, j’ai compris que ce qui était important pour moi était que mes actions soient au service du vivant, du bien être et d’œuvrer pour que l’humain, la nature et ce qui a du sens puisse s’épanouir librement et pleinement autour de moi. Mais plus jamais au détriment de mon propre bien-être.

Toute cette période m’a bien évidement demandé de faire des sacrifices à certains moments qui n’ont pas été agréables et faciles mais toujours avec la vision que l’étape à franchir avait pour objectif d’atteindre un meilleur but.

Vivre le slow life durant toute cette période m’a permis de mettre en pratique des notions simples de respect de moi-même dans mon environnement personnel et professionnel et c’est pour cela que je souhaitais partager cela ici en guise d’inspiration …

Mon métier de Perlier et le Slow life

Atelier artisanal français et slow life fabrication de perles de verre artisanale et de bijoux en perles de verre de murano

Je suis créatrice de bijoux en perles de verre mais je suis avant tout la fileuse des perles de verre que j’utilise pour créer mes parures. C’est mon métier de cœur d’être une perlière.

Créer des perles de verre c’est pour moi faire honneur à une tradition et c’est faire aussi honneur aux ancêtres de cette discipline. C’est œuvrer pour faire connaitre l’histoire de ce métier méconnu et faire connaître l’art perlier contemporain avec ses critères de qualité qui sont bien différents de ceux d’autrefois, comme vous pourrez le découvrir dans mon article sur la fabrication des perles de verre.

Intégrer l'art perlier dans le mouvement Slow Life aujourd’hui est une immense fierté car on ne peut pas créer des perles de verre de qualité si on ne prend pas le temps de le faire.

Pour créer des perles de verre, il faut d’abord se familiariser avec la matière, rencontrer les éléments dont le feu notamment. Il faut manipuler les outils avec légèreté et délicatesse, il faut ralentir parfois sa respiration ou encore modifier sa posture corporelle, il faut observer, il faut écouter et ressentir…

Le corps, l’attention et tout les sens du verrier, doivent s’harmoniser avec tout un monde subtil de sensations et le verrier doit travailler avec des forces naturelles puissantes comme la force centrifuge ou la gravité…

A mes yeux, on ne peut pas faire vivre une matière si complexe si on ne respecte pas son âme. On ne peut pas faire revivre un métier rare si on ne se reconnecte pas à son essence ni même si on ne se reconnecte pas avec l’esprit de ce qu’est l’artisanat, surtout à notre époque.

Une époque où l’on a plus que jamais besoins de se reconnecter à des valeurs fondamentales qui sont « l’authenticité, le respect, l’amour, le partage et la nature » comme le dit parfaitement Cindy Chapelle du blog La Slow life.  

Pour moi l’artisanat c’est créer des objets utiles certes, mais des objets qui auront du sens dans la vie des personnes qui se l’offrirons et des objets qui donnent du sens à la vie de ceux qui les fabrique.

Le slow life, redonne du sens au métiers de mains, qui sont bien plus qu’on le pense des métiers de l’esprit. Le slow life redonne du sens à la vie. C’est pourquoi je me sens si bien en travaillant de cette façon. Travailler slow, c’est relancer un cercle vertueux de sens et d’abondance.

3 habitudes Slow Life à mettre en place au travail 

Peut-être que vous aussi vous aimeriez mettre plus de sens, de cohérence et d’harmonie au travail ? Mais par où commencer ?

Comme je l’ai dit, lancer l'atelier n'a pas été de tout repos et cela a été un vrai travail de développement personnel peut-être même avant tout autre chose pour moi !

Parmi tout ce que j’ai testé et mis en place au fils du temps, pour structurer mes journées de travail de façon à soutenir les projets de l'atelier ainsi que mon bien être est devenue une priorité et cela a pris forme dans de nombreuses petites habitudes au quotidien.

Du coup, c’est avec plaisir que je vous partage ces trois petites astuces pour vous aider vous aussi à vivre dès demain votre meilleure vie, grâce au slow life !

1) Commencer votre journée doucement avec une activité agréable.

La façon dont vous décider de commencer et de terminer vos journées, va vraiment avoir un impacte sur votre humeur, votre énergie et votre état d’esprit.

Commencer votre journée de cette façon va favoriser un sentiment de bien-être en vous va véritablement vous procurer un grand sentiment de contentement.

J'adore entrer à l'atelier le matin et découvrir les perles de la veille pour ensuite les préparer. Avec cette première activité, je reprends mes repères dans cet espace dédier à mon travail et je commence ma journée dans la satisfaction d'avoir déjà accompli quelque chose de positif et de plaisant en observant tout simplement mon travail de la veille.

Demandez vous qu’est-ce qui vous procure toujours une grande joie et une grande satisfaction dans votre activité et que se passerait-il si au lieu de commencer par une activité ingrate vous faisiez passer une activité hautement joyeuse en priorité ? Dans quel état d’esprit vous sentiriez vous évoluer pour le reste de la journée ?

2) Varier les rythmes.

Il a différentes façons de varier les rythmes dans votre quotidien, au travers de vos activités mais également grâce à l’ambiance dans laquelle vous évoluer au fil de la journée.

J’ai vraiment pu constater ces dernières années que mon énergie n'est pas constante tout au long de la journée et même au fil des semaines et des saisons. C'est pourquoi j'adapte mes activités selon la période de l’année et au jour le jour en fonction de mes impératifs et toujours en fonction de mon niveau d’énergie et de ma santé physique ou même de mes états d’âmes.

Mais j’ai pu constater également que la luminosité de la pièce ou l’ambiance sonore ou encore olfactive de mon espace de travail ou de vie influence énormément, ma volonté, mon dynamisme ou encore ma concentration.

J’ai parfois davantage besoin de silence pour me concentrer et parfois de musique dynamisante et stimulante pour passer à l’action.

C’est pourquoi je pense que c’est un bon conseil à partager également.

Demandez-vous ce qui pourrait vous aider à vous détendre tout comme ce qui pourrait vous aider à vous mettre au travail.

3) Se fixer des objectifs raisonnables

Parfois, se fixer moins d’objectif est ce qu’il y a de mieux à faire ! Ralentir la cadence et prioriser sont certainement ce qui fait que vivre slow nous apporte toujours du plus dans nos vies.

Lorsque j'ai commencé mon activité, mes listes de tâches à faire étaient si longues, que j'avais toujours le sentiment que je ne travaillais pas suffisamment. Je n'arrivais pas à tout faire et je décalais beaucoup de choses d'une journée sur l'autre. Par conséquent j’ai pu avoir à certains moment une très mauvaise appréciation de mes compétences, voir même une mauvaise estime de moi.

J'ai donc appris avec le temps à réduire mes objectifs journaliers et cela m'a beaucoup aidé à réduire le stress et les inquiétudes, au profit d'une meilleure productivité, d’un meilleur regard sur moi-même et un meilleur niveau d’énergie !

 Ces habitudes mises bout à bout me permettent d'avoir des journées productives tout en prenant le temps de profiter pleinement de chaque étape, de chaque instant et surtout de respecter mon propre rythme.

Déterminer ce qui est le plus important et effectuer d’abord cela. Le reste c’est du plus !

Même avec un style de vie plus slow, les journées sont tout de même toujours bien remplies pour moi et on ne peut quand même pas échapper à certaines périodes plus stressantes que d'autres également.

Cependant, ce sont ces petites habitudes qui en toutes circonstances permettent d'avancer sur les projets avec plaisir et enthousiasme en évitant l’épuisement.

Tout cela n’aurait pas été possible si je n’avais pas lu des textes inspirants ou si je n’avais pas été inspirée par d’autres personnes qui vivaient déjà leur rêve. Alors comme ce sont souvent les autres qui m’ont inspiré à m’améliorer, je me suis dit que partager un peu de mon quotidien au travers d’un moment au sein de mon atelier serait peut-être un jour aussi une source d’inspiration pour d’autres.

Montrer mon quotidien à l’atelier est une jolie façon de montrer que ralentir, que s’autoriser à prendre le temps, c’est possible. Il suffit pour cela d’y aller pas à pas et tranquillement, parce que la plus simple des petites actions sera peut-être celle qui changera complétement le reste de votre vie.

Alors je vous propose de ralentir et de passer 7 minutes calmes et apaisantes avec moi à l’atelier, pour vous détendre et peut-être penser à ce que vous pourriez instaurer également au sein de votre travail ou dans votre quotidien ?  

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés